Le système de retraite aux Pays-Bas

Le système de retraite aux Pays-Bas

Le système de retraite aux Pays-Bas est consitué de trois étages ou piliers.

En fonction de votre situation personnelle, vous pouvez cotiser pour votre retraite en utilisant chacun des étages.

retraite aux Pays-Bas

Système de retraite aux Pays-Bas: illustration avec les étages d’une maison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er étage de votre retraite aux Pays-Bas: Minimum vieillesse universel ou AOW

Le minimum vieillesse universel (AOW) est versé par l’État néerlandais à tous les résidents aux Pays-Bas âgés de plus de 67 ans. Son montant, par mois, est d’environ 900 euros brut. Il est important d’avoir résidé à partir de ses 15 ans aux Pays-Bas afin de recevoir 100% du minimum vieillesse universel. Ceci n’est pas le cas pour la majorité des expats. C’est pour cela que la Sociale Verzekeringsbank, SVB, vous permet de racheter les années de cotisations manquantes.

Vouz pouvez consulter leur site web pour savoir le montant actuel que vous toucheriez pour votre AOW. Vous pouvez également y trouver des informations pour le rachat de vos années de cotisations manquantes en cherchant “AOW inkoop” et “Berekening premie vrijwillige verzekering“. Le site est également disponible en français.

Vous aurez besoin de votre DigiD pour accéder à vos données personnelles. Vous n’avez pas encore de Digid? Consultez notre article sur les démarches administratives aux Pays-Bas pour savoir comment l’obtenir.

SVB portail d'informations sur votre minimum vieillesse universel aux Pays-Bas

SVB portail d’informations sur votre minimum vieillesse universel aux Pays-Bas

 

2ème étage de votre retraite aux Pays-Bas: Retraite complémentaire collective et fonds de pension

Votre employeur peut vous offrir la possibilité de côtiser à un fonds de pension. Il s’agit d’une retraite par capitalisation. L’employeur n’est pas obligé de le faire mais plus de 90% des employés sont affiliés à un fonds de pension. Vos cotisations à un fonds de pension ne sont pas imposables.

Il est fort possible que vous soyez amené à côtiser pour un autre fonds de pension quand vous changez d’employeur. Dans certains cas vous pouvez demander à votre nouveau fonds de pension de racheter les montants cotisés de votre ancien fonds de pension. Il est important de vérifier si cela est intéressant financièrement.

 

Vous pouvez également cumuler plusieurs fonds de pension au cours de votre carrière. Chaque fonds de pension vous verseront une pension proportionnelle à la durée pour laquelle vous aurez côtisé à ce fond.

Vous pouvez consulter le site www.mijnpensionoverzicht.nl pour voir les montants que vous avez versé à des fonds de pensions de retraite aux Pays-Bas.

Mijnpensionoverzicht, site internet pour voir vos versements auprès des fonds de pension de retraite aux Pays-Bas

Mijnpensionoverzicht, site internet pour voir vos versements auprès des fonds de pension de retraite aux Pays-Bas

 

3ème étage de votre retraite aux Pays-Bas: l’assurance vie ou lijfrentenverzekering

Vous pouvez choisir un produit de retraite individuelle telle que l’épargne ou l’assurance-vie. La plupart des contrats d’assurance vie sont défiscalisés. Vous pouvez demander au Belastingdienst de vous rembourser jusqu’à 50% de vos versements à votre assurance-vie avec votre déclaration d’impôts sur le revenu.

Vous pouvez utilisez le comparateur d’assurance-vie MoneyWise pour trouver celle la mieux adaptée à votre situation.

MoneyWise comparateur d'assurances-vie aux Pays-Bas

MoneyWise comparateur d’assurances-vie aux Pays-Bas

Droits à la retraire entre les pays de l’Union Européenne

En tant qu’expat, il est fort possible que vous soyez amené à travailler dans différents pays tout au long de votre carrière. L’Union Européenne vous donne le droit de recevoir les années de cotisations que vous aurez versé dans un autre pays de l’UE. Par contre, il est important que vous atteignez l’âge de légal en vigueur dans votre pays de résidence.

Si vous êtes un ressortissant françcais aux Pays-Bas, il faudra attendre vos 67 ans afin de pouvoir recevoir les années de cotisations versées en France, même si l’âge légal de départ à la retraite n’est que de 62 ans en France.

Vous pouvez consulter le site “L’Europe est à vous” pour plus de détails.

Europe est à vous. site d'informations sur vos droits à la retraite entre pays de l'UE

Europe est à vous. site d’informations sur vos droits à la retraite entre pays de l’UE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 19 =